Brice Catherin 


Brice Catherin, ce jeune compositeur, sera accueilli par Art Zoyd Studios, à la fois comme compositeur et comme instrumentiste.

L’idée est de produire des pièces pour violoncelle et électronique temps-réel :

Ce « Cello electro »  poserait le passage entre le violoncelle qui illustre à la perfection (et même au-delà) l’idée d’un « beau » classique, de la composition académique, d’une certaine pureté élégante, et le marier à une électronique temps réel, à des transformations sonores, propose une vision (écoute) de l’autre côté du même son,  de son côté peut être moins « propre ». Cette notion d’électronique temps réel (au contraire d’un fichier sonore, ce que l’on appelait il y a peu « bande ») est très importante dans le projet,  car il ne s’agirait pas de poser le violoncelle dans un écrin sonore, mais bien d’extraire de l’instrument les composantes microscopiques de sa sonorité, raclement de l’archet, oscillations irrégulière, « loup » de l’instrument.

Et pour permettre à des compositeurs venus d’autres horizons, et pas seulement des classes d’écriture, de répondre à cette demande, de proposer une autre vision de l’instrument entre le violoncelle acoustique (amplifié pour l’occasion) sa version solid-body électrique (on est alors plus proche du monde de la guitare électrique, en présence d’un instrument qui n’a plus de son acoustique propre), le cello-basse, voire le violoncelle baroque.

L’archet pourra aussi être exploré : archet classique, archet amplifié, archet électronique (e-bow) ou un archet courbe

Il est également essentiel que l’électronique puisse être jouée par le musicien lui-même (et non pas par un assistant assis dans la salle) favorisant ainsi son intégration pleine à l’instrument au lieu de la considérer comme un « effet », un corps rapporté.

Le choix ici risque également de dépendre de la rencontre avec le musicien-soliste qui sera l’interprète de la composition envisagée : le rapport avec le musicien lui-même, défini par sa personne et non plus par son instrument, étant également une attitude amenée par les nouvelles façons de penser la musique.

Une pièce sera commandée à Brice Catherin, une autre à Kasper T Toeplitz et une troisième à la compositrice australienne Cat Hope. Nous pensons également associer un ou deux autres compositeurs/ compositrices pour pouvoir créer un programme de concert.