RÊVE DE DEBUSSY


Généralités

  • TITRE DE LA PIÈCE "RACINE" : Trois rêves non valides (durée : 55’)

  • PARUTION DISCOGRAPHIQUE : Trois rêves non valides (2013), version live dans 44 1/2 (2015)

  • COMPOSITEUR : Gérard Hourbette

  • DATES : Création 27 mars 2013

    première version : une semaine entière mars – novembre 2013 (création au Grand R, scène nationale de la Roche sur Yon ; représentations au Théatre de l’Agora à Evry, à l’Hippodrome – scène nationale de Douai, à la scène nationale Le Phénix, Valenciennes, et au Manège, Maubeuge

    d’après Philip K. Dick, triptyque musical pour scénographies d’images de Christian Châtel, Serge Meyer et Pierrick Sorin)

    Autres représentations : Janvier 2015 Valenciennes ; sept 2015 Carmeaux

  • TYPE : Pièce musicale électro-acoustique pour échantillonneurs, claviers, pads, percussions et ondes martenots

  • DURÉE : 07’53’’ (version 2015 pour 44 1/2 : 03’14’’)


Instrumentarium et équipement technique

  • ACOUSTIQUE

    Instruments acoustiques mobilisés :

    - version d’origine : percussions

    - peut être interprété avec : percussions

  • ELECTRONIQUE

    Instruments electroniques mobilisés :

    - version d’origine : 4 Samplers AKAI S6000 • Ondes Martenot • 2 Claviers • 2 ensembles de pads • Bande sonore

    - peut être interprété avec : migré sur logiciel de production musicale en 2019, sous forme de fichier pour sampler logiciel. Version actuelle compatible Kontakt • Ondes Martenot • Claviers • Pads • Bande sonore


Informations historiques

  • Œuvres visuelles associées à la version d'origine

    - La version d’origine fait partie d’une création de 2013 (Trois Rêves Non Valides) en lien avec trois oeuvres visuelles associant vidéo et scénographie : Christian Châtel, Serge Meyer, Pierrick Sorin

    - La pièce musicale peut être interprétée de manière autonome.

THE DREAM OF A RAREBIT FRIEND


Généralités

  • TITRE DE LA PIÈCE "RACINE" : Hôtel électrique / Le Voyage dans la lune (renommé par la suite uniquement Le Voyage dans la Lune) (durée : 61’)

  • PARUTION DISCOGRAPHIQUE : Ø

  • COMPOSITEUR : Gérard Hourbette

  • DATES : > première version, mai 2016 (création au Phénix, scène nationale de Valenciennes
    > Autres représentations : 15 novembre 2016, Vélizy Villacoublay, l’Onde Théatre et centre d’art ; 6 février 2017, Maubeuge, Le Manège ; 1er février 2018, Le Phénix, Valenciennes

  • TYPE : Pièce musicale électro-acoustique pour échantillonneurs, pads, percussions, theremin, ondes Martenot et bande sonore.

  • DURÉE : 06'04''


Instrumentarium et équipement technique

  • ACOUSTIQUE
    Instruments acoustiques mobilisés :
    - version d’origine : percussions
    - peut être interprété avec : percussions

  • ELECTRONIQUE
    Instruments electroniques mobilisés :
    - version d’origine : 3 Samplers AKAI S6000 • Ondes Martenot • Theremin • 2 ensembles de pads • Bande sonore
    - peut être interprété avec : migré sur logiciel de production musicale en 2019, sous forme de fichier pour sampler logiciel. Version actuelle compatible Kontakt • Ondes Martenot • Theremin • Pads • Bande sonore


Informations historiques

  • Dispositif scénique particulier
    Fait partie d’un ciné-concert créé en 2008 au Phénix – scène nationale de Valenciennes (Le Voyage dans la Lune), pour une suite de projections de films muets de 1895 à 1910, durée totale 61min. Pièce composée pour le film d’Edwin S. Porter, Dream of a Rarebit Fiend, 1906.

AU DEDANS - FRAGMENT (PAYSAGE GRIFFÉ)


Généralités

  • TITRE DE LA PIÈCE "RACINE" : La Chute de la Maison Usher  (durée : 66’)

  • PARUTION DISCOGRAPHIQUE : La Chute de la Maison Usher  (2008)

  • COMPOSITEUR : Gérard Hourbette

  • DATES : février 2008
    > création à l’Auditorium du Musée du Louvre, co-production avec Le Phénix, scène nationale de Valenciennes

  • TYPE : Pièce musicale électro-acoustique pour échantillonneurs, claviers, pads, percussions, theremin et bande sonore.

  • DURÉE : 07'21'' (durée indicative du titre « Paysage Griffé » sur l’edition CD


Instrumentarium et équipement technique

  • ACOUSTIQUE
    Instruments acoustiques mobilisés :
    - version d’origine : percussions
    - peut être interprété avec : percussions

  • ELECTRONIQUE
    Instruments électroniques mobilisés :
    - version d’origine : 5 Samplers AKAI S6000 • 2 claviers • Theremin • 3 ensembles de pads • Bande sonore
    - peut être interprété avec : migré sur logiciel de production musicale en 2019, sous forme de fichier pour sampler logiciel. Version actuelle compatible Kontakt • Theremin • claviers • Pads • Bande sonore


Informations historiques

  • Dispositif scénique particulier
    Fait partie d’un ciné-concert créé en 2008 à l’Auditorium du Musée du Louvre (La Chute de la Maison Usher), pour le film de 1928 de Jean Epstein, durée totale 66 min.

DÉVASTÉ - RÉSURRECTION (LE RETOUR DE MADELINE)


Généralités

  • TITRE DE LA PIÈCE "RACINE" : La Chute de la Maison Usher  (durée : 66’)

  • PARUTION DISCOGRAPHIQUE : La Chute de la Maison Usher  (2008)

  • COMPOSITEUR : Gérard Hourbette

  • DATES : février 2008
    > création à l’Auditorium du Musée du Louvre, co-production avec Le Phénix, scène nationale de Valenciennes

  • TYPE : Pièce musicale électro-acoustique pour échantillonneurs, claviers, pads, percussions, theremin et bande sonore.

  • DURÉE : 05'08'' (durée indicative du titre « Le Retour de Madeline » sur l’edition CD


Instrumentarium et équipement technique

  • ACOUSTIQUE
    Instruments acoustiques mobilisés :
    - version d’origine : percussions
    - peut être interprété avec : percussions

  • ELECTRONIQUE
    Instruments électroniques mobilisés :
    - version d’origine : 5 Samplers AKAI S6000 • 2 claviers • Theremin • 3 ensembles de pads • Bande sonore
    - peut être interprété avec : migré sur logiciel de production musicale en 2019, sous forme de fichier pour sampler logiciel. Version actuelle compatible Kontakt • Theremin • claviers • Pads • Bande sonore


Informations historiques

  • Dispositif scénique particulier
    Fait partie d’un ciné-concert créé en 2008 à l’Auditorium du Musée du Louvre (La Chute de la Maison Usher), pour le film de 1928 de Jean Epstein, durée totale 66 min.

RÉGÉNÉRATION (L'APPEL DE LA NUIT)


Généralités

  • TITRE DE LA PIÈCE "RACINE" : La Chute de la Maison Usher  (durée : 66’)

  • PARUTION DISCOGRAPHIQUE : La Chute de la Maison Usher  (2008)

  • COMPOSITEUR : Gérard Hourbette

  • DATES : février 2008

    > création à l’Auditorium du Musée du Louvre, co-production avec Le Phénix, scène nationale de Valenciennes> autre représentation, octobre 2008, La Filature, Mulhouse / 17 octobre 2008 Le Phénix scène nationale de Valenciennes / Poitiers 2009

  • TYPE : Pièce musicale électro-acoustique pour échantillonneurs, claviers, pads, percussions, theremin et bande sonore.

  • DURÉE : 03'59'' (durée indicative du titre « L'Appel de la Nuit » sur l’edition CD


Instrumentarium et équipement technique

  • ACOUSTIQUE

    Instruments acoustiques mobilisés :

    - version d’origine : percussions

    - peut être interprété avec : percussions

  • ELECTRONIQUE

    Instruments électroniques mobilisés :

    - version d’origine : 5 Samplers AKAI S6000 • 2 claviers • Theremin • 3 ensembles de pads • Bande sonore

    - peut être interprété avec : migré sur logiciel de production musicale en 2019, sous forme de fichier pour sampler logiciel. Version actuelle compatible Kontakt • Theremin • claviers • Pads • Bande sonore


Informations historiques

  • Dispositif scénique particulier

    Fait partie d’un ciné-concert créé en 2008 à l’Auditorium du Musée du Louvre (La Chute de la Maison Usher), pour le film de 1928 de Jean Epstein, durée totale 66 min.

THÉÂTRE DE LA VIE - LEMIME 2


Généralités

  • TITRE DE LA PIÈCE "RACINE" : Eyecatcher (l’Homme à la Caméra) (durée : 70’)

  • PARUTION DISCOGRAPHIQUE : Eyecatcher – Man With a Movie Camera (2011)

  • COMPOSITEUR : Gérard Hourbette

  • DATES : Création novembre 2007 (Le Phénix, scène nationale de Valenciennes)

  • TYPE : Pièce musicale électro-acoustique pour échantillonneurs, claviers, pads, percussions et ondes Martenot.

  • DURÉE : 06'50''


Instrumentarium et équipement technique

  • ACOUSTIQUE

    Instruments acoustiques mobilisés :

    - version d’origine : percussions

    - peut être interprété avec : percussions

  • ELECTRONIQUE

    Instruments électroniques mobilisés :

    - version d’origine : 3 Samplers AKAI S6000 • 1 clavier • 2 ensembles de pads • Ondes Martenot

    - peut être interprété avec : migré sur logiciel de production musicale en 2019, sous forme de fichier pour sampler logiciel. Version actuelle compatible Kontakt • Ondes Martenot • claviers • Pads


Informations historiques

  • Œuvres visuelles associées à la version d’origine

    Fait partie d’une création de 2013 (Eyecatcher) en lien avec le film de 1928 L’Homme à la Caméra de Dziga Vertov, ainsi qu’avec un travail de performance vidéo réalisée en direct lors des représentations, au cours de laquelle l’artiste Cécile Babiole manipulait des images de synthèse à l’aide de capteurs.

HYSTÉRIA


Généralités

  • TITRE DE LA PIÈCE "RACINE" : Eyecatcher (l’Homme à la Caméra) (durée : 70’)

  • PARUTION DISCOGRAPHIQUE : Eyecatcher – Man With a Movie Camera (2011)

  • COMPOSITEUR : Gérard Hourbette

  • DATES : Création novembre 2007 (Le Phénix, scène nationale de Valenciennes)

  • TYPE : Pièce musicale électro-acoustique pour échantillonneurs, claviers, pads, percussions.

  • DURÉE : 03'16''


Instrumentarium et équipement technique

  • ACOUSTIQUE
    Instruments acoustiques mobilisés :
    - version d’origine : percussions
    - peut être interprété avec : percussions

  • ELECTRONIQUE
    Instruments électroniques mobilisés :
    - version d’origine : 4 Samplers AKAI S6000 • 2 claviers • 2 ensembles de pads
    - peut être interprété avec : migré sur logiciel de production musicale en 2019, sous forme de fichier pour sampler logiciel. Version actuelle compatible Kontakt • claviers • Pads


Informations historiques

  • Œuvres visuelles associées à la version d’origine
    Fait partie d’une création de 2013 (Eyecatcher) en lien avec le film de 1928 L’Homme à la Caméra de Dziga Vertov, ainsi qu’avec un travail de performance vidéo réalisée en direct lors des représentations, au cours de laquelle l’artiste Cécile Babiole manipulait des images de synthèse à l’aide de capteurs.

FORGES - EAUX TOURBILLONNANTES - CHAMBRE ROUGE - STATION 5


Généralités

  • TITRE DE LA PIÈCE "RACINE" : Eyecatcher (l’Homme à la Caméra) (durée : 70’)

  • PARUTION DISCOGRAPHIQUE : Eyecatcher – Man With a Movie Camera (2011)

  • COMPOSITEUR : Gérard Hourbette

  • DATES : Création novembre 2007 (Le Phénix, scène nationale de Valenciennes)

  • TYPE : Pièce musicale électro-acoustique pour échantillonneurs, claviers, pads, percussions.

  • DURÉE : 05'24''


Instrumentarium et équipement technique

  • ACOUSTIQUE
    Instruments acoustiques mobilisés :
    - version d’origine : percussions
    - peut être interprété avec : percussions

  • ELECTRONIQUE
    Instruments électroniques mobilisés :
    - version d’origine : 3 Samplers AKAI S6000 • 1 clavier • 2 ensembles de pads
    - peut être interprété avec : migré sur logiciel de production musicale en 2019, sous forme de fichier pour sampler logiciel. Version actuelle compatible Kontakt • claviers • Pads • Ondes Martenot • percussion à clavier midi


Informations historiques

  • Œuvres visuelles associées à la version d’origine
    Fait partie d’une création de 2013 (Eyecatcher) en lien avec le film de 1928 L’Homme à la Caméra de Dziga Vertov, ainsi qu’avec un travail de performance vidéo réalisée en direct lors des représentations, au cours de laquelle l’artiste Cécile Babiole manipulait des images de synthèse à l’aide de capteurs.