Carrousel pour 14 chevaux et un ange


Le chat de Schrödinger de Gérard Hourbette-Art Zoyd
Dans la cadre de la Fête du Cheval au CHV du Valenciennois - Hérin
Dimanche 23 septembre 2018 à 15H !

Ce carrousel est  au départ un hommage à Gérard Hourbette, et un exercice de dressage pour une école équestre qu’il fréquentait, à l’occasion d’une fête populaire et familiale,  «  la Fête du cheval ».

Quand on m’a proposée de choisir une  de ses musiques pour l’occasion, j’ai hésité entre plusieurs pièces, « le Chat de Schrödinger » écrite pour le ballet de Lorraine me paraissait la plus appropriée, car très rythmique avec une construction aisée et physique. Karole, à l’époque, avait demandé des pulsations pour les danseurs… autant de repères faciles pour les chevaux.

Depuis début juin, nous  avons commencé à travailler, toutes les semaines et parfois plusieurs fois par semaine avec les cavaliers et avec les chevaux…puis nous  avons ajouté la musique, et là, des personnes m’ont avouée que la musique était superbe alors que quand ils l’avaient écoutée  chez eux, elle ne leur plaisait pas, ils ne la comprenaient pas …

J’ai trouvé cette révélation fantastique et cela m’a ouvert des horizons insoupçonnés en terme de transmission et de travail à développer pour les studios Art Zoyd.

Déjà, je ne réalisais pas que pour faire écouter la musique aujourd’hui, l’affaire était si compliquée,  à une époque où quasi personne n’a de lecteur CD, et où finalement la seule écoute possible reste celle sur téléphone portable en MP3… et avec enceintes Bluetooth si on est dans un groupe collectif.

Une hérésie pour un Centre de Création Musicale, oui mais peut être pas !!!!

Comment transmettre, comment faire découvrir la musique produite par Art Zoyd Studios, celle de Gérard Hourbette, des compositeurs en résidences, des compositeurs d’hier et de demain, car c’est bien la question, quel que soit le média qu’on utilise ?

Comment sortir la musique des salles de concert pour toucher un public qui ne les fréquente pas ?

Pour ces mêmes raisons, je considère qu’aujourd’hui, plus que jamais,  le concert ou le spectacle sont nécessaires, seuls endroits possibles pour écouter la musique dans des conditions dignes.

Mais avant ce passage du spectateur au spectacle vivant,  il faut bien l’initier …

Il y a sans doute trois  façons d’initier, toutes  passent par le «  faire ».

Nous pouvons apprendre à « composer » ou « interpréter », ou apprendre à écouter, et à découvrir l’architecture d’une musique.

Ici, dans ce carrousel, l’écoute, pour les cavaliers comme pour les spectateurs s’obtient en vivant la musique comme un décor architectural sur lequel les chevaux viennent évoluer… les images fusent, et cette musique devient comme évidente, porteuse de rêves, d’énergies, ou de cauchemars, porteuse de voyage en tout cas.

A Hérin, au Centre Hippique du Valenciennois, au delà des 14 cavaliers qui travaillent sur cette musique d’une durée de 24 minutes, ce sont des enfants, des parents, qui écoutent, qui découvrent et qui la vivent et du coup elle devient vivante.

Le jour J nous organiserons une diffusion qui ne sera pas en MP3, mais l’important dans cette aventure c’est le chemin qui passe de l’hermétisme à une certaine création musicale, à l’adhésion. C’est un premier pas, qui finira je l’espère par un galop d’honneur…

Une première expérience vers le sport, même si dans le cas de l’équitation,  on parle aussi d’Art Equestre, qui sera renouvelée  sous d’autres formes, car nous nous devons d’être des passeurs…

Monique Hourbette-Vialadieu – Directrice d’Art Zoyd Studios - Juillet 2018

Le Club Hippique du Valenciennois, Hérin (59)

cliquez sur la carte pour les détails