Archives par mot-clé : Studios Art Zoyd

Appel à projet : Installations sonores

Silence is more

Après un premier appel à projets dans les Hainaut(s) en 2013, trois artistes (Arnaud Eeckhout, Claire Payement et Marc Parazon) avaient été sélectionnés par notre comité.

Cette année, l’appel à projet est lancé de nouveau !

Date limite de dépôt : 15 mai 2014

Rappel du contexte :

Dans le cadre d’Espace(s) Son(s) Hainaut(s), projet soutenu par les fonds européens Interreg IV, Art Zoyd, le Manège Mons, le Phénix (scène nationale de Valenciennes) et le festival des arts sonores City Sonic mené avec Transcultures à Mons, s’allient pour aider à la création musicale sur le territoire des Hainaut et à sa diffusion.

But de l’appel : Sélectionner, accompagner et produire, au total, trois installations utilisant le son comme matériau premier (éventuellement en résonnance avec des images, dispositifs numériques, objets plastiques…).

Conditions de production/résidence/diffusion :

– Commande d’une installation sonore/musicale urbaine (création in situ susceptible d’être adaptée au contexte architectural/patrimonial à définir) avec un soutien à la production portant sur un montant de 1000 euros par projet sélectionné.

– Résidence de trois artistes maximum aux studios Art Zoyd  à Valenciennes pendant 10 jours avec un assistant musical qui travaille en partenariat avec les chercheurs et encadrants montois.

– 1 diffusion  durant le festival international des arts sonores City Sonic à Mons (du 11 au 28 septembre 2014, vernissage le 18).

– 1 diffusion au Phénix, Scène Nationale de Valenciennes (du 8 octobre au 11 décembre 2014).

Destinataires : Compositeurs, créateurs sonores, artistes numériques, plasticiens, poètes sonores…  travaillant dans le Hainaut belge ou français, ou toute personne désireuse de créer une œuvre majoritairement sonore (pouvant avoir aussi une dimension visuelle ou sculpturale) pour le paysage urbain (dans un lieu intérieur ou en extérieur) ayant déjà une certaine expérience artistique.

Critères de sélection : Le jury composé des partenaires du projet ESH et de professionnels belges et français experts dans ces pratiques, tiendra compte des critères suivant : le projet doit être une création (et non une nouvelle adaptation d’un projet existant), la qualité artistique (avec une attention particulière à la dimension sonore), la faisabilité technique et budgétaire (dans le cadre ici décrit), le caractère innovant et l’adaptabilité au contexte de présentation urbain.

Dépôts de projet :

Le dossier doit comprendre :

– un CV de l’artiste

–  une note artistique et technique sur le projet d’installation

– une note sur le développement sonore et éventuellement l’interactivité

(un budget de 1000 euros maximum, pourra être alloué selon les besoins précisés avec les experts par installation à la construction et à l’achat de petit matériel en sus de la commande)

Date limite de dépot : le 15 mai 2014

Appel à projet artistique – Installations sonores « Espace(s) Son(s) Hainaut(s) »
Dossier à envoyer par mail et par courrier à artzoyd@wanadoo.fr

ART ZOYD
Centre Transfrontalier de Production et de Création Musicales
BP 40506
8 rue Ferrand
59321 VALENCIENNES CEDEX-FRANCE
Tel. : + 33 (0)3 27 38 01 89
Fax : + 33 (0)3 27 42 25 02
Mobile : + 33 (0)6 10 80 68 60
www.artzoyd.com

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

« Le magicien des couleurs » avec l’école Françoise Badar de Valenciennes

La Grande section C.P de l’école  élémentaire Françoise Badar de Valenciennes, ont mené un projet avec le studio Art Zoyd. Ce projet est né avec la rencontre de Florent Meunier, régisseur son d’Art Zoyd et de Fanny Dalle, institutrice de la Grande Section C.P, lors d’une animation pédagogique. Au sein de l’école Françoise Badar, située à proximité du studio Art Zoyd, Fanny Dalle monte une pièce de théâtre avec les enfants de la Petite et Grande section, intitulée « Le magicien des couleurs », d’après le livre « Le magicien des couleurs » de Arnold Lobel.

Au temps où les couleurs n’existaient pas, un magicien s’ennuyait dans ce monde gris et noir. Alors, il s’amusait à faire des expérience. Un jour, il découvrit le bleu. Un autre jour, le jaune. Et un autre jour encore, le rouge. Le magicien venait de créer les couleurs, alors il décida de les mélanger. Et c’est ainsi que le monde est devenu multicolore. (Arnold Lobel)

Ainsi, ces enfants âgés de 5 à 6 ans, ont dix séances dédiées au son,  au studio Art Zoyd, pour créer la partie sonore de cette pièce, en changeant « la couleur du son ». Les enfants travaillent sur un outil développé par Florent Meunier, sur la notion de la couleur du son.

La représentation a eu lieu le jeudi 19 et le vendredi 20 juin 2014, à l’ESPE de Valenciennes (Mont-Houy)

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Garth Knox en résidence du 17 au 19 mars 2014, à Art Zoyd

Garth Knox

Garth Knox est un musicien écossais, altiste explorateur et interprète de musique contemporaine, dont le répertoire s’étend de la musique médiévale à celle du XXIe siècle.

L’altiste débute sa carrière en jouant au sein des grandes formations classiques de Londres (Royal Philharmonic, English Chamber Orchestra), ainsi qu’avec le London Sinfonietta pour la musique contemporaine. Il occupe ensuite la place d’alto solo à La Fenice (Opéra de Venise), avant de devenir membre de l’Ensemble Intercontemporain, avec lequel il crée de nombreuses oeuvres en soliste et en formation de chambre (Boulez, Xenakis, Donatoni, …). De 1990 à 1997, Garth Knox est l’altiste du Quatuor Arditti, avec lequel il fait plusieurs fois le tour du monde, collaborant avec la plupart des grands compositeurs (Ligeti, Kurtag, Berio ou encore Stockhausen). Un an plus tard, il quitte le Quatuor Arditti et s’installe à Paris. Depuis, il multiplie ses activités dans différents domaines artistiques, comme le théâtre où la danse.

Le musicien était aux studios Art Zoyd avec le R.I.M Carl Faia, du 17 au 19 mars 2014, pour l’enregistrement de sa pièce “Beowulf”, fruit d’une résidence commencée en 2009. « Beowulf » pour vièle médiévale et électronique est un projet développé aux studios d’Art Zoyd avec Carl Faia. L’idée est d’explorer les relations entre voix parlée et instrument à cordes, tel un troubadour moderne, mettant à profit les technologies électroniques d’aujourd’hui pour instrumentaliser la voix et faire, littéralement, parler l’instrument. Le texte original, « Beowulf » est une saga nordique du IXème siècle.

La pièce est une commande d’Art Zoyd.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Clara Maïda, en résidence du 12 au 16 février 2014 à Art Zoyd

Clara Maïda et Carl Faia

Pianiste de formation, Clara Maïda a suivi des études musicales et universitaires (1er Prix de piano et de composition , Diplôme d’Etat de professeur de piano, Licence de Psychologie et Master de Musique à Paris 8). Elle a également suivi les Master classes et cours de composition d’Helmut Lachenmann, Philippe Manoury, Tristan Murail, Gérard Grisey et Marco Stroppa (Centre Acanthes et CNSMDP). Elle a obtenu des récompenses de composition (Bourse du DAAD de Berlin, bourse Hors Les Murs de l’Institut Français, Prix de Composition de la ville de Stuttgart, Prix Berlin-Rheinsberger de Composition).

 Clara Maïda développe un travail au carrefour entre des modèles scientifiques et des processus musicaux (utilisant des notions psychanalytiques ou neurobiologiques). Elle décrit sa musique comme une « génétique musicale » ou une « nanomusique ». La compositrice sera en résidence à Art Zoyd, où elle travaillera avec le R.I.M Carl Faia pour la composition musicale de son projet de création « Web Studies ». Ce projet est né lors de son séjour à New York en 2008. Dans « Web Studies », un double travail de mutation et d’hybridation est envisagé, sur le plan sonore et sur le plan visuel. La mutation résulte de la transformation des composants sonores et visuels, et l’hybridation est créée par la multiplication des interactions entre ces différents éléments, de leur migration et  du croisement de leurs trajectoires. Il s’agit d’un projet en collaboration avec Marcos Novak (architecte virtuel), basé à Los Angeles.

Coproduction Césaré, centre national de création musicale & ensemble 2e2m

Voici l’interview de Clara Maïda, lors de première partie de résidence, au studio Art Zoyd.

Clara Maïda, première partie de résidence du 12 au 16 février 2014

Pianiste de formation, Clara Maïda a suivi des études musicales et universitaires (1er Prix de piano et de composition , Diplôme d’Etat de professeur de piano, Licence de Psychologie et Master de Musique à Paris 8). Elle a également suivi les Master classes et cours de composition d’Helmut Lachenmann, Philippe Manoury, Tristan Murail, Gérard Grisey et Marco Stroppa (Centre Acanthes et CNSMDP). Elle a obtenu des récompenses de composition (Bourse du DAAD de Berlin, bourse Hors Les Murs de l’Institut Français, Prix de Composition de la ville de Stuttgart, Prix Berlin-Rheinsberger de Composition). Clara Maïda développe un travail au carrefour entre des modèles scientifiques et des processus musicaux (utilisant des notions psychanalytiques ou neurobiologiques). Elle décrit sa musique comme une « génétique musicale » ou une « nanomusique ». La compositrice sera en résidence à Art Zoyd, où elle travaillera avec le R.I.M Carl Faia pour la composition musicale de son projet de création « Web Studies ». Ce projet est né lors de son séjour à New York en 2008. Dans « Web Studies », un double travail de mutation et d’hybridation est envisagé, sur le plan sonore et sur le plan visuel. La mutation résulte de la transformation des composants sonores et visuels, et l’hybridation est créée par la multiplication des interactions entre ces différents éléments, de leur migration et  du croisement de leurs trajectoires. Il s’agit d’un projet en collaboration avec Marcos Novak (architecte virtuel), basé à Los Angeles. coproduction Césaré, centre national de création musicale & ensemble 2e2m

Copyright : Douglas Henderson (2009)

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Sarah Clénet en résidence du 27 au 31 janvier 2014 à Art Zoyd

SarahClénet

Contrebassiste, compositrice et enseignante, Sarah Clénet est basée à Lille. Elle collabore avec différentes formations de musiques improvisées (Fatrassons, Ensemble Sumo, Martine à la plage…) et aux côtés de compagnies de théâtres et de danse contemporaine (La chaise à quatre pieds, Temps Zéro, La quadrille des homards…). La compositrice a mené un projet de résidence artistique en Palestine, à l’initiative de l’Ensemble Ictus, qui a donné jour à la pièce de théâtre musicale Moumkin (2006). Deux ans plus tard, elle a rejoint le Sémaphone (collectif de compositeurs du Nord-Pas-de-Calais), où ses pièces ont été diffusées sur France Musique, au festival SONOR (Lieu Unique, Nantes), à Sonoscopie (Phénix, Valenciennes), et au festival Muzzix (Gare Saint-Sauveur, Lille). Puis, en janvier 2012, arrive sa nouvelle pièce acousmatique Vertige en entonnoir, qui est une commande de l’Ina GRM. Ses compositions mêlent étroitement écriture poétique et paroles recueillies, matière bruitiste et électronique. Sarah Clénet a également suivi les sessions de composition durant trois ans (2006 à 2009) au studio d’Art Zoyd, auprès d’André Serre Milan et de Carl Faia.

Cette année, elle s’est rendue au studio avec le contrebassiste Simon Luce, pour la réalisation du projet de « Une forêt à l’autre« , du 27 au 31 janvier 2014. Il s’agit d’une pièce mixte pour voix pygmées enregistrées et contrebasse. Par la suite, cet enregistrement devra être complété par un travail écrit, dirigé par Fabrice Contri (ethnomusicologue et musicien). La pièce enregistrée est une commande.

Voici l’interview de Sarah Clénet, lors de sa résidence à Art Zoyd

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail