Archives de catégorie : Epace(s) Son(s) Hainaut(s)

Résultats de l’appel à projets : les installations sonores (2014)

Nous avons reçu plus de 33 dossiers à la date limite fixée, à savoir le 15 mai 2014.

Le jury s’est réuni le 13 juin 2014.

Résultats :

Les projets retenus sont les suivants :

Nicolas Gaillardon avec son projet intitulé «  Boxe to boxe »

Stéphane Kozik avec son projet intitulé «  Echos System »

Nicolas Tourte avec son projet intitulé «  Arktos <> Gê » 

Composition du jury :

Gérard Hourbette et Monique Vialadieu (Art Zoyd), Romaric Daurier  et Dorothée Deltombe (Le phénix – scène nationale de Valenciennes) Philippe Franck et Lucie Knockaert (Le Manège Mons / Transcultures)

Rappel du contexte :

Dans le cadre d’Espace(s) Son(s) Hainaut(s), projet soutenu par les fonds européens Interreg IV, Art Zoyd, le Manège Mons, le phénix (scène nationale de Valenciennes) et le festival des arts sonores City Sonic mené par Transcultures à Mons, s’allient pour aider la création musicale sur le territoire des Hainaut(s) et sa diffusion.

Le but de l’appel est d’accompagner et de produire au total, trois installations utilisant le son comme matériau premier (éventuellement en résonance avec des images, dispositifs numériques, objets plastiques…).

Les installations sélectionnées feront l’objet d’une production : fabrication au phénix ou au Manège de Mons, développement et commande de droit d’auteurs à Art Zoyd. Les trois projets bénéficieront ensuite d’une grande lisibilité avec une diffusion dans le cadre du Festival International City Sonic du 11 au 28 septembre puis au phénix scène nationale de Valenciennes durant un mois en octobre.

De nombreux professionnels seront présents, et des actions de médiation en direction des différents publics seront menées.

Plus de renseignement sur la programmation sur les sites de City Sonic et du phénix !

Et soirée spéciale de clôture du projet européen ESH le 7 octobre au Phénix avec inauguration des 3 installations sonores, des concerts, une création de Benjamin Dupé et quelques surprises !

Présentation des trois installations :

 « Boxe to boxe » de Nicolas Gaillardon est une installation avec deux haut-parleurs de haute puissance suspendus se faisant face et s’infligeant de puissants coups de fréquences sonores. L’installation vit dans un espace où le visiteur se retrouve face à un combat autant auditif que visuel. Le dispositif est autonome et numérique.

 D’après plusieurs prises de sons enregistrées sur sampler, chaque haut-parleur s’envoie des signaux de forte intensité, bousculant l’installation et provoquant des ondes sonores comme des coups portés.

« Echos System » de Stéphane Kozik est une installation sonore poétique, méditative et sensorielle. Le principe de base de l’installation est de faire croire au cerveau que l’impact sonore provenant du haut-parleur crée un impact dans l’eau et envoie une onde qui se déplace dans le bassin.

 Les rapports entre l’onde qui se déplace dans l’eau (après un choc, quand on lance un caillou) et le déplacement des ondes sonores dans l’air ont toujours fait l’objet de comparaisons, et ce même si ces deux principes ne fonctionnent pas tout à fait de la même manière. Le projet « Echos System » veut réunir ces deux principes pour créer un objet artistique, une installation sonore poétique, méditative et sensorielle.

« Arktos <> Gê » de Nicolas Tourte est une installation interactive dans laquelle le spectateur se déplace en faisant croître et décroître des sonorités empruntées au cosmos, tout en questionnant de manière poétique les distances qui nous séparent des astres.

 Il emplit le ciel comme un infime murmure radio. Découvert en 1965, le rayonnement fossile ou fond diffus à trois degrés au-dessus du zéro absolu – représente 1% de la « neige » sur nos écrans de télévision. C’est le cri de naissance de l’Univers.(…) (CNRS – Faut-il croire au big bang ?)

  Les trois artistes seront en résidence aux studios Art Zoyd à Valenciennes pendant 10 jours, pour développer leur projet avec un assistant musical en partenariat avec les chercheurs et encadrants montois.

Les oeuvres seront présentées durant le festival international des arts sonores City Sonic à Mons, du 11 au 28 septembre 2014 (vernissage le 18), puis  au  phénix scène nationale de Valenciennes du 8 octobre au 11 décembre 2014.

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

« Les Ogres criquent craquent et croquent les mots » avec l’école maternelle Hurez Saint-Nicolas à Marly

L’école maternelle Hurez Saint-Nicolas de Marly, a fait appel à Florent Meunier, régisseur son chez Art Zoyd, pour l’enregistrement de la partie sonore de leur spectacle de fin d’année.

Il s’agit d’un conte musical, intitulé « Les Ogres criquent, craquent et croquent les mots». L’histoire a été créée par les enfants de l’école maternelle, à partir d’un album de littérature de jeunesse. Ces enfants, âgés de 3 à 6 ans, ont ensuite cherché la musique, créé les comptines et les bruitages.

La représentation a eu lieu les vendredi 13 et 20 juin 2014, à 17h15, à l’école maternelle Hurez Saint-Nicolas de Marly.

Adresse : Ecole Maternelle Hurez Saint Nicolas, Rue Léon Fondu, 59770 Marly Tél : 03 27 46 16 04

Durée de la représentation : 1h15

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Spectacle multimédia Sound’Up #3 à Mons

rencontreSound'Up #3

 Le spectacle Sound’Up #3 a eu lieu le vendredi 30 mai à l’auditorium Abel Dubois de Mons.
Sound’Up #3 reprend sur scène l’ensemble des créations des étudiants et artistes des sessions de composition électroacoustique & multimédia d’Art Zoyd 2013-2014.

Il s’agissait d’une présentation publique, dans le cadre du projet transfrontalier Espace(s) Son(s) Hainaut(s), en partenariat avec le Manège Mons et Transcultures.

Au programme, 15 créations, utilisant, par le biais des technologies, la voix, le texte, l’image vidéo, les instruments traditionnels, …
« une sorte d’entreprise d’un rituel imaginaire… le plasticage d’idées reçues pour notre santé imaginative et le bien-être de raconter librement… » (André Serre-Milan, compositeur et directeur artistique du projet, Carl Faia, compositeur et réalisateur informatique musicale, Florent Meunier, régisseur et assistant studio)

Ces sessions ont permis aux étudiants issus de divers horizons (Université de Valenciennes, Écoles des Beaux Arts de Mons et de Valenciennes, Le Fresnoy à Tourcoing, Conservatoires de Valenciennes et de Lille …) de croiser leurs compétences, et de produire ce spectacle pluridisciplinaire, ayant pour thème « Ombres portées ».

Ce spectacle s’est conclu par une rencontre avec le public.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Gérard Pape, en résidence au studio Art Zoyd (2013)

  Gérard Pape Création AberdeenLe compositeur et psychologue américain Gérard Pape, était en résidence pendant deux semaines dans les locaux d’Art Zoyd studios (du 29 avril au 3 mai 2013, et du 3 au 6 juin 2013) pour l’écriture de sa pièce Pourquoi des poètes ? (commande d’Art Zoyd).

Son travail est basé sur des textes de Heidegger et Hölderlin. Cette pièce d’opéra en quatre scènes est interprétée par : une voix de basse, narrateur, trombone ténor, clarinette basse, bande 8 pistes et électronique « live ». Gérard Pape travaille avec le son comme matière principale. Son souhait étant ici de développer le principe de « halo harmonie ». Halo dans le sens où quelque chose va « entourer » le son dans l’espace, et harmonie car Gérard Pape souhaite harmoniser les différentes dimensions du son.

« Le but est que le son devienne un objet qui change de forme, se transforme. Un son qui est en constante évolution et mouvement. » (Gérard Pape)

Les halos seraient donc une sorte de réverbération du son d’origine produit par l’instrument, matérialisée dans l’espace. Pour la spacialisation, il a travaillé avec Carl Faia (RIM).

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

José Manuel López López en résidence du 19 au 21 avril 2014, à Art Zoyd

3

José Manuel López López est un compositeur espagnol de musique contemporaine, né le 15 janvier 1956 à Madrid.  Il a suivi des cours de piano, de composition et de direction d’orchestre au Conservatoire de Madrid. Il a également suivi les cours d’analyse et de composition d’Olivier Messiaen et de Pierre Boulez. De 2007 à 2010, José Manuel López López est directeur artistique de l’Auditorium national de musique de Madrid. L’état espagnol lui décerne le Prix national de musique en 2000. Parmi ses compositions, nous pouvons citer Diesseits pour trompette, ensemble instrumental et électronique (1993), Haïkus d’automne pour voix solistes et ensemble instrumental (1997), Ekphrasis (2001), et Saori créé par l’ensemble 2e2m en 2010. José Manuel López López réalise deux installations sonores avec le plasticien Francis Naranjo, Insolación (2009) et Infierno doméstico (2011).

José Manuel López López, Miquel Bernat, Robin Meier et Xavier Bordelais se sont rendus aux studios Art Zoyd pour l’enregistrement de « VIBRAZOYD ».

« Le projet consiste en la composition d’une œuvre mixte pour vibraphone et électronique en temps réel dans le cadre des résidences de compositeurs, et commandes d’auteur pour une composition électroacoustique proposée par Art Zoyd. Le sujet de recherche porte sur les sons différentiels générés par l’instrument acoustique de manière naturelle ou bien en combinaison avec l’électronique, afin de produire des battements perceptibles et contrôlables en tant que rythmes, par la superposition et modification de fréquences. L’un de processus d’écriture sera sans doute la transition entre ces battements différentiels de basses fréquentes et les rythmes de ces sons différentiels repris et développés par le vibraphone, afin de créer un continu entre timbre et rythme ainsi que entre rythme et forme. La durée de l’œuvre est de 12 minutes. » José Manuel López López, 1er mars 2011

Interprétation : Miquel Bernat

R.I.M : Robin Meier

Enregistrement et mixage : Xavier Bordelais

La pièce a été créée en janvier 2013 à L’institut Cervantes à Paris après deux périodes de résidences aux Studios Art Zoyd en 2012

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Sound’ Up #3

Finale

Sessions de composition instrumentale, électroacoustique et multimédia.

Les sessions de composition 2013-2014 (Niveau 1 et 2) regroupent des étudiants ou artistes issus de divers milieux (musiciens, plasticiens, chorégraphes,…) : 40 jours de formation qui vont de l’apprentissage à la confrontation, en situation professionnelle, à un public.

Ces sessions sont construites autour de l’élaboration et de l’écriture d’un projet artistique, de la recherche d’interfaces pour la composition et l’interprétation, avec en parallèle, l’apprentissage de Max-MSP, Protools, les techniques de prise de son, l’interprétation d’une musique mixte…

Les participants croisent leurs compétences, et produisent en fin de parcours, un spectacle pluridisciplinaire, répondant à un thème commun, « ombres portées » en 2014 : Sound’ Up, sera présenté en 30 mai 2014 à l’auditorium Abel Dubois à Mons.

Vidéo reportage sur les sessions de composition 2013-2014, c’est ici !

Finale

Flyers final2

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail