À demi endormi déjà – Jeune public

a demi scene tete femmeConte musical dessiné, à partir de 7 ans

A découvrir :
Mardi 01 mars 2016 à 10h et 14h,
Mercredi 02 mars à 15h30,
Jeudi 03 mars à10h et 14h,
au Phénix, scène nationale de Valenciennes (59)

Dossier A demi endormi déjà

Fiche technique À demi endormi déjà

Texte, dramaturgie et collaboration artistique : Célia Houdart
Musique : Gérard Hourbette
Bande son : Sébastien Roux
Dessins : François Olislaeger

 

« La Montagne noire. »

« À propos des terrils, Célia Houdart évoque des tumulus… Or les tumulus sont des monticules artificiels recouvrant une sépulture. Les terrils seraient donc comme des montagnes noires qui seraient, elles aussi, comme de mystérieux promontoires, rappelant la mémoire de quelque activité minière disparue ou ensevelie… On cherchait une idée de spectacle à base d’images, invitant un public d’enfants à un conte moderne et usant des technologies, flirtant avec le fantasque et le fantastique, mêlant la présence de musiciens sur scène et des images, qui ne pouvaient être ni cinéma, ni vidéo abstraite, avec un texte dit par des comédiens pré-enregistrés, donc invisibles…
Quand Célia a proposé cette sorte de dérive poétique, un conte sur, et autour des terrils noirs, j’avoue avoir été surpris. Ici, dans notre nord, il évoquent tellement un passé industriel lourd de significations grises et maussades, et sont tellement ancrés dans l’image morne qu’on prête et véhicule à l’envi aux plats pays du nord… Puis j’ai lu son intrigue, et j’ai compris que ce terril recouvert d’arbres entrevu par une fenêtre pouvait être le plus beau point de départ de notre histoire, mêlant la mémoire des vies d’autrefois et les contes et ses archétypes de toujours… Les contes naissent souvent du quotidien dont surgit « l’anormal » : la fantaisie ou la satire… L’allégorie ou la fable… La musique, c’est tout cela, l’allégorie et la fable, la fantaisie ou la satire, ce qui n’est ni dit, ni montré, et même le silence entre les images et les échos des voix enfuies… Pour moi un spectacle pour un public notamment d’enfants, c’est accepter de composer avec cette faculté qu’a ce public particulier de s’émerveiller sans a priori ou référence, cette sorte d’aventure permanente qui est la marque de la liberté et de la découverte. »
Gérard Hourbette – janvier 2010

Avec : Yukari Bertocchi-Hamada (claviers, samplers), Nadia Ratsimandresy (ondes Martenot, clavier)

Et les voix de : Agnès Pontier (la narratrice, Cirius et Madame Arp), Laurent Poitrenaux (Matisse, Doubleday, Monsieur Arp et un choucas), DD Dorvillier (Marguerite), Jeanne Heuclin (Madame Fanfarlo), Guillaume Rannou (le joggeur et Monsieur Clape), Isabelle Pichaud (Lautrec), Tout le monde (les alchimistes)

Animation : David Epiney — Conception et réalisation d’électroniques et vidéo temps–réel : Carl Faia & Florent Meunier — Stylisme : Virginie Gervaise — Direction technique & régie générale : Sylvie Debare — Son : Florent Meunier — Backline : Florent Meunier Directrice de production : Monique Vialadieu Chargée de production et diffusion : Charlotte Auché  Production : Art Zoyd, en coproduction avec le théâtre de l’Agora, scène nationale d’Evry et de l’Essonne, l’Allan, scène nationale de Montbéliard‐[ars]numerica et Le Phénix, scène nationale de Valenciennes dans le cadre du projet VOX, Opéra Populaire des Hainauts, avec le soutien des fonds européens Interreg IV, de la Région Nord‐Pas de Calais, de la Drac Nord Pas‐de‐ Calais, du département du Nord, de l’Agglomération Valenciennes Métropole et de la Ville de Valenciennes. Ce texte a reçu l’Aide à la création du Centre National du Théâtre, de la SACD, dans le cadre du dispositif des musiques de scène. Avec la participation des studios de « la Muse en Circuit » et du « GRM ». Ce texte a reçu l’Aide à la création du Centre national du Théâtre. .

LOGOADEMI1

Videos : teaser et interviews .

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail